Édition 2017





Festival Passages 2017

Le festival qui relie les mondes

Du 5 au 14 mai 2017 - Place de la République - Metz

+ Télécharger la plaquette

Télécharger la revue de presse

Souvenirs de l'édition 2017 du festival :


Édito

Hériter d’un festival comme Passages et avoir la chance de continuer une histoire vieille de 20 ans, portée par des milliers de personnes – artistes, techniciens, publics - qui ont fait de ce festival l’un des plus importants en France, est un beau défi à relever.

Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page, nourris et portés par les innombrables succès et découvertes dont Charles Tordjman et ses équipes ont su nous faire profiter.

Qu’ils en soient ici remerciés !



Nous vivons en plein paradoxe. D’un côté la mondialisation - la globalisation ! – et de l’autre un retour au nationalisme. D’un côté le World Wide Web et de l’autre des murs qui s’érigent pour réaffirmer les frontières. D’un côté la crainte d’une uniformisation des modes de vie et des pensées et de l’autre l’accès facile à des influences multiples… Et pourtant les questions restent les mêmes : qui es-tu ? Es-tu d’ici ou de là-bas ? Mais la réponse est forcément de plus en plus complexe. Et s’il fallait trouver un point commun à tous les artistes invités à Passages, ce serait de témoigner de cette identité forcément composite et de son impermanence. Sur scène ou lors de performances, nous assistons alors à la dialectique entre ce qui est commun à tous - l’universalité ? - et ce qui nous différencie, entre traditions et modernité, entre orient et occident… provoquant la rencontre - nécessaire ! - avec l’Autre, l’étranger. Pas étonnant de voir tout à coup les frontières - celles que l’on porte en nous et celles que l’on nous impose - voler en éclat.

Hocine Chabira & Léquipe de passages


Programmation

 

Oskaras Korsunovas (Lituanie) La Mouette d’Anton Tchekhov les 5 et 6 mai
Nikolaï Kolyada (Russie) Richard III de William Skakespeare du 5 au 7 mai
Selma & Sofiane Ouissi (Tunisie) Le Moindre geste du 6 au 8 mai

Collectif Kahraba (Liban/France) Géologie d’une fable du  6  au  8  mai
Norah Krief & Wajdi Mouawad (Egypte/France) Al Atlal le 7 mai
Gurshad Shaheman (France/Iran) Pourama Pourama les 7 et 8 mai
Taoufiq Izeddiou (Maroc) 100 pas presque le 8 mai

Adeline Rosenstein (Belgique/Israël/Allemagne) Décris Ravage du 7 au 10 mai
The People United (Allemagne/Syrie/France) H.E.R.O.E.S les 10 et 11 mai
Zad Moultaka (France/Liban) Um, souverain moteur de toutes choses le 10 mai
Souleymane Al Bassam (Koweit) In the eruptive mode du 11 au 13 mai
Cirque Mandingue (Guinée) Béré, la fête à Conakry du 12 au 14 mai
Anestis Azas, Podromos Tsinnikoris (Grèce) Clean City du 12 au 14 mai

 

La parole aux poètes les 13 et 14 mai

Avec

Maram Al-Masri (Syrie)
Roy Chicky Arad (Israël)

Mohammed El Amraoui (Maroc-France)
Antoine Cassar (Malte)

Omar Youssef Souleimane (Syrie)
Kadem Khanhjar (Irak)
Müesser Yeniay (Turquie)