Festival Passages > Passages 2017


refugees of rap



Hip-hop – SYRIE / PALESTINE

En collaboration avec l'association Boumchaka

Dans le camp de réfugiés palestiniens du Yarmouk à Damas, Mohamed et Yasser Jamous chantaient leur révolte contre le régime de Bachar el-Assad ce qui leur a valu des menaces très sérieuses. Contraints à s’exiler, ils choisissent la France pour être libres de créer et de lutter encore. Aujourd’hui, le rap leur permet de dénoncer le régime et de diffuser les aspirations de leur génération pour un avenir meilleur : « J’en ai marre du silence, le temps du mépris est terminé et nous sommes entrés dans l’ère de la dignité… ». Un message qui fait mouche.