L'agenda par thèmes      Cirque      Concert      Danse      Espace public      Exposition      Famille      Lecture      Marionnette      Musique mise en scène      Musique/chant      Performance      Poésie      Présentation de la programmation      Radio / Court-métrage      Tables rondes      Théâtre

Agenda > 07/05/2017

07/05/2017 à 11h00

Arsenal 57000 METZ

Engagement d'artistes, désir d'artistes ...

Partout dans le monde, des femmes et des hommes luttent à travers leurs arts, afin de dénoncer des situations politiques dangereuses. Témoignages de ces personnalités engagées.


07/05/2017 à 11h00

Trinitaires 57000 METZ

Le Moindre Geste

Performance

Selma et Sofiane Ouissi – TUNISIE

Durée : 1h - à partir de 15 ans 

Selma et Sofiane Ouissi explorent le pouvoir des moindres gestes de transcender les frontières quelles qu’elles soient : sociales, linguistiques, territoriales… Ils se servent de la vidéo, du mouvement, du dessin et de l’installation pour inviter chacun à rencontrer l’autre à travers une expérimentation partagée. Ils nous confrontent aux récits de vie de Messins en marge du discours dominant et nous invitent à vivre la singularité de chacun à travers un corps collectif. Un dispositif est proposé où les gestes de l’autre se transforment en partition à lire ou à entendre. Un acte poélitique.

En partenariat avec le FRAC

© Sandra Bednarski



07/05/2017 à 14h00

Place de la Republique 57000 METZ

Le Court-Toit

Courts Métrages

Les Courtisans 

Présent pendant tout le Festival

Tout ce qui est petit est mignon... Tout ce qui est court l’est aussi ! Dans une ère où personne n’a plus le temps de prendre le temps, il convient de mettre à l’honneur ceux qui l’avaient compris depuis longtemps en réalisant des courts-métrages. Incisifs, rapides et mouvementés ou parfois lents, éphémères et perchés, ils ont tous un point commun : ils n’aliènent pas le temps et nous parlent d’exils, d’identités, de transgressions, de frontières ...



07/05/2017 à 14h00

Place de la Republique 57000 METZ

Géologie d'une fable

Conte, Manipulation d’objets

Collectif Kahraba – jeune public – LIBAN / FRANCE

Durée : 40 minutes –  à partir de 5 ans 

Introduction au spectacle : Samedi 6 à 16h

Rencontre avec les artistes : Après la séance du dimanche 7Les histoires et les pensées peuvent franchir les frontières habilement ! Et cette capacité est en soi une histoire qui peut être contée. Aurélien Zouki et Éric Deniaud sont partis de ce questionnement : comment depuis la nuit des temps se sont transmises les fables et comment elles ont été transformées, modelées, par les uns et les autres, en Inde, en Perse, en France… Pour raconter la généalogie des fables, ils remontent le temps couche après couche qu’ils modèlent avec l’argile, ce qui devient la « géologie d’une fable ».

© Rima Maroun



07/05/2017 à 15h00

Trinitaires 57000 METZ

Le Moindre Geste

Performance

Selma et Sofiane Ouissi – TUNISIE

Durée : 1h - à partir de 15 ans 

Selma et Sofiane Ouissi explorent le pouvoir des moindres gestes de transcender les frontières quelles qu’elles soient : sociales, linguistiques, territoriales… Ils se servent de la vidéo, du mouvement, du dessin et de l’installation pour inviter chacun à rencontrer l’autre à travers une expérimentation partagée. Ils nous confrontent aux récits de vie de Messins en marge du discours dominant et nous invitent à vivre la singularité de chacun à travers un corps collectif. Un dispositif est proposé où les gestes de l’autre se transforment en partition à lire ou à entendre. Un acte poélitique.

En partenariat avec le FRAC

© Sandra Bednarski



07/05/2017 à 16h00

Arsenal METZ

Al Atlal

Théâtre / chant

Ibrahim Nagi / Oum Kalsoum / Norah Krief – FRANCE / EGYPTE

Durée : 1h 

Introduction au spectacle : DIM 7 à 15 à l'Arsenal

Le chant d’Oum Kalsoum (comme celui de Mohammed Abdel Wahab) fait partie du commun des exilés et des peuples des pays arabes. Al Atlal, traduit généralement par Les Ruines, poème de l’égyptien Ibrahim Naji mis en musique par Riad Sunbati, raconte les vestiges de l’amour mis en parallèle avec le rêve d’un pays perdu. Norah Krief a souhaité agrémenter son interprétation d’une lettre adressée à sa mère (qui écoutait Oum Kalsoum) et de témoignages d’exilés.

En collaboration avec la Cité Musicale-Metz



07/06/2018 à 16h0

Île du Saulcy 57000 METZ

La diversité dans les écoles, de quoi on parle ?